Mise à jour le 03/09/00
        

Pourquoi les scientifiques
refusent-ils d'étudier
les OVNI ?


OVNI


"Les scientifiques aiment bien avoir l'initiative des questions. Lorsqu'un phénomène se produit en dehors de toute initiative de leur part, n'importe où, n'importe comment, devant n'importe qui, ils n'aiment pas ça du tout ; parce qu'à priori, ils sont dans la même position que n'importe qui, ils n'ont pas d'approche qui les spécifierait.(...)
Et à ce moment-là, ils tendent à disqualifier le phénomène, ils tendent à disqualifier les témoins et à mettre l'ensemble sous le signe de la croyance.
Et à ce moment-là, eux, deviendront les non-croyants, ceux qui rappellent les vertus de la rationalité scientifique." (...)
"Il y a donc quelque chose de pathologique, à mon sens, car évidemment beaucoup de phénomènes nous posent problème sans que les scientifiques aient pris la moindre initiative.
C'est donc une très mauvaise habitude qui se révèle notamment autour du phénomène OVNI et qui met en danger les relations démocratiques entre science et société."

Isabelle Stengers / Chimiste, Philosophe des Sciences au CNRS


On peut avancer plusieurs explications quant au refus de la plupart des scientifiques d'investiguer le domaine des Phénomènes Aériens Non Identifiés.

  • La plus simpliste des attitudes consiste à nier l'ensemble des phénomènes, les OVNI n'existent pas donc il n'y a rien à étudier !

    Cette position, pour le moins contraire à l'éthique scientifique, est de moins en moins tenable. De plus, c'est faire injure aux millions de témoins qui, de bonne foi, ont depuis plus de 50 ans rapporté d'étranges phénomènes, même si beaucoup d'entre eux peuvent recevoir une explication cohérente avec nos connaissances actuelles. Il n'en reste pas moins quelques cas inexpliqués qui méritent une étude approfondie.

  • Les scientifiques se heurtent à un obstacle inhabituel, il leur faut apprendre à partir des témoignages issus de tous les milieux et de l'ensemble de la planète.

    Ils ne sont ni formés ni préparés à cela, et l'étude de témoignages cadre plus avec les sciences humaines qu'avec les sciences dites dures ou exactes.

    C'est pourtant à partir des témoignages que les scientifiques ont fait quelques découvertes intéressantes comme par exemple les météorites, la foudre en boule et les farfadets.

  • Les scientifiques apprennent à partir de leurs instruments dans leurs laboratoires , avec leurs méthodes même quand il s'agit d'étudier l'univers lui-même.
    Le phénomène OVNI est un phénomène dont ils n'ont pas eu l'initiative et ils n'ont pas encore inventé la méthode pour l'étudier.

  • Une autre difficulté est d'obtenir des données brutes d'un phénomène rare et fugitif.

    Telle que s'est construite la science moderne, on ne peut définir une théorie quelconque sans données. Or, l'une des caractéristiques les plus troublante du phénomène OVNI, est que même s'il se produit par vagues, personne ne peut prévoir où et quand se produira la prochaine apparition et donc aucune mesure directe n'est possible.

  • Très tôt, dans la jeune histoire de l'ufologie, au sein même des plus hautes autorités de l'état américain, un lien entre les OVNI et les "Extraterrestres" a été établi. Pour les scientifiques, ce lien crée un blocage qui les empêche d'accorder toute leur attention au phénomène. Pour eux, ce lien ne constitue qu'une chaîne d'hypothèses trop improbables et invérifiables.
    Pour que ces OVNI-là existent, il faudrait

    • qu'il existe des vies extraterrestres ailleurs dans l'univers,
    • que ces formes de vie soient similaires à la nôtre,
    • qu'elles aient atteint un développement technologique leur permettant les voyages interstellaires,
    • etc. etc...

  • Ce lien fait que le phénomène dépasse le simple cadre de la science et a des implications fortes sur l'ensemble de la société, des religions, des sécurités nationales, etc., des domaines qui n'entrent ni dans les compétences ni dans les prérogatives des scientifiques.

  • Une grande partie de la recherche en astronomie est axée sur la recherche des planètes extra-solaires, l'exobiologie, etc.
    Si les OVNI existent et sont dirigés par des extraterrestes qui nous rendent visite, "quid des recherches actuelles" ?

    Devant l'énorme difficulté qu'éprouvent les scientifiques pour financer leurs recherches, ils préfèrent rejeter le phénomène et continuer "sereinement" leur petit bonhomme de chemin.

  • Enfin ce n'est pas un sujet à la mode et même si en privé beaucoup de scientifiques s'interessent au phénomène et suivent son actualité, très peu parmi eux osent aborder le sujet en public. Car, comme l'ensemble des phénomènes paranormaux, le sujet ne fait pas sérieux, on a peur du ridicule.

    Il faut dire qu'il y a tout un aspect folklore, mythe qui s'est greffé sur les OVNI et de nombreux canulars médiatiquement tapageurs ont régulièrement discrédité l'ensemble du phénomène. De ce fait, les scientifiques ont peur de se brûler les ailes et d'anéantir brutalement l'ensemble de leur carrière et donc leur gagne-pain.


Pour renverser cette regrettable tendance, en attendant que l'ufologie ne devienne une science à part entière, il faudrait que les ufologues cessent leurs querelles intestines qui ne font qu'accentuer le côté ridicule des OVNI.
Ensuite il faut s'attacher à rassembler un ensemble consistant d'évidences incontestables pour démontrer la validité de l'étude des Phénomènes Aériens Non identifiés.
Cette tâche ne pourra s'effectuer qu'au sein d'organismes officiels au travers d'enquêtes rigoureuses qui ne pourront prêter le flanc à la critique des plus sceptiques, dans le respect des lois garantissant l'anonymat des témoins acceptant de déposer un rapport officiel.
Tant que le phénomène ne jouira pas d'une reconnaissance unanime, si cet anonymat n'est pas respecté, on se coupera d'une importante source d'information car un grand nombre de personnes refusent encore et toujours de témoigner par peur du ridicule et des éventuelles conséquences privées ou professionnelles qui pourraient en découler.


Malgré la grande frilosité de la communauté scientifique, les chercheurs sont néanmoins de plus en plus nombreux à braver l'interdit... et à se pencher sur les OVNI...
Où en est la recherche officielle ?



Où en est la recherche officielle      Les Déclarations      Le Problème des Preuves      Les Phénomènes Naturels      Les Debunkers      L'Histoire Officielle      Les OVNI dans l'Histoire          



Retour à la page sur les OVNI.
 



Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Archéologie     Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques      Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2010 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee wanadoo.fr