Mise à jour le 05/08/02
        

Les Déclarations
des hommes politiques
et des personnalités


OVNI


Le phénomène OVNI a tellement été ridiculisé qu'il est de bon ton de sourire dès que l'on en parle pour paraître savant et non crédule, rationnel et intelligent. Le corollaire de cette attitude est que si l'on en parle sérieusement, on est un naïf ou un imbécile.

Dans quelle catégorie classerez-vous les hommes qui ont fait ces déclarations ?





Les présidents des Etats-Unis d'Amériquedepuis la seconde guerre mondiale ) :

  1. Franklin D. Roosevelt 1933-1945.
    Roosevelt

  2. Harry S. Truman 1945-1953.
    Truman "I can assure you that flying saucers, given that they exist, are not constructed by any power on earth."

    Le 4 avril 1950, lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche :

    "Je peux vous assurer que les soucoupes volantes, si tant est qu'elles existent, ne sont construites par aucune puissance terrestre."

    En décembre 1952, il diffusa un communiqué de presse disant :

    Ces phénomènes inexpliqués ne sont ni une arme secrète, ni une fusée, ni un nouveau type d'avion d'essai.


  3. Dwight D. Eisenhower 1953-1961.

    Eisenhower

    Une rumeur, répandue à partir des témoignages de militaires et d'agents de la C.I.A. à la retraite, circule selon laquelle le président Eisenhower aurait rencontré une délégation extraterrestre sur une base aérienne américaine en 1954.


  4. John F. Kennedy 1961-1963.

    Kennedy

    Dans un mémorandum adressé au directeur de la C.I.A. le 12 novembre 1963, il écrit :
    Objet : Examen de la classification de tous les dossiers OVNI concernant la Sécurité Nationale.
    Comme convenu, j'ai engagé une action et ai demandé à James Webb de mettre en place un programme avec l'Union Soviétique d'exploration commune de l'espace et de la lune.
    Il serait particulièrement utile que vous réexaminiez les cas les plus menaçants afin de les identifier en toute bonne foi contrairement aux sources provenant de la C.I.A. et de l'U.S.A.F..
    Il est important que nous puissions établir une distinction claire entre le connu et l'inconnu au cas où les Soviétiques considéreraient notre coopération étendue comme une couverture d'opération de collecte de renseignements sur leur défense et leurs programmes spatiaux.
    Une fois ces données examinées, je souhaiterais que vous arrangiez un programme d'échange de données avec la NASA sur ce qui reste inconnu.
    Ceci aidera les directeurs de mission de la NASA dans le domaine de la défense.
    Je souhaiterais un rapport préliminaire sur l'examen des données avant le 1er Février 1964.


  5. Lindon B. Johnson 1963-1969.

    Johnson

  6. Richard M. Nixon 1969-1974.

    Nixon

  7. Gerald R. Ford 1974-1977.
    Ford

    "In the firm belief that the American public deserves a better explanation than that thus far given by the Air Force, I strongly recommend that there be a committee investigation of the UFO phenomena. I think we owe it to the people to establish credibility regarding UFOs, and to produce the greatest possible enlightenment of the subject."

    Lors de son année au congrès :

    "Avec la ferme conviction que le public américain mérite une meilleure explication que celle donnée jusqu'ici par l'Armée de l'Air, je recommande fortement la création d'une commission d'enquête sur le phénomène OVNI.
    Il s'agit là de notre devoir envers le peuple afin de renforcer notre crédibilité face au phénomène OVNI et faire la plus grande lumière possible sur ce sujet."


  8. Jimmy Carter 1977-1981.
    Carter

    "If I become President, I'll make every piece of information this country has about UFO sightings available to the public and scientists. I am convinced that UFOs exist because I have seen one."

    Lors de sa campagne présidentielle :

    "Si je suis élu président, je ferai en sorte que toutes les informations détenues par ce pays sur les observations d'OVNI soient disponibles pour le public et les scientifiques.
    Je suis convaincu que les OVNI existent parce que j'en ai vu un.


  9. Ronald W. Reagan 1981-1989.
    Reagan

    "In our obsession with antagonisms of the moment, we often forget how much unites all the members of humanity. Perhaps we need some outside, universal threat to make us recognize this common bond. I occasionally think how quickly our differences world-wide would vanish if we were facing an alien threat from outside this world. And yet, I ask you, is not an alien force already among us ?"

    Lors de la 42e Assemblée Générale des Nations Unies du 21 septembre 1987, il déclara :

    "...Obsédés par les rivalités du moment, nous oublions souvent tout ce qui unit les membres de l'humanité.
    Peut-être avons-nous besoin de quelque menace mondiale extérieure afin de prendre conscience de ce lien. Je pense quelquefois que nos différences disparaîtraient très vite si nous devions faire face à une menace extraterrestre.
    Et pourtant, je vous le demande :
    Une force extraterrestre n'est-elle pas déjà parmi nous ?"

    Alors qu'il était gouverneur de Californie, il affirme avoir été témoin d'un OVNI, lors d'un vol.


  10. George Bush 1989-1993.

    Bush

  11. William J. ( alias Bill ) Clinton 1993-2001.

    Clinton

    "As far as I know, an alien spacecraft did not crash in Roswell, N.M., in 1947. ... If the United States Air Force did recover alien bodies, they didn't tell me about it either, and I want to know."

    En novembre 1995, il déclara :

    "Pour autant que je sache, aucun vaisseau extraterrestre ne s'est écrasé à Roswell, Nouveau Mexique, en 1947. ...Si l'Armée de l'Air des Etats-Unis a récupéré des corps extraterrestres, ils ne m'ont rien dit non plus à ce sujet, et je veux connaître la vérité."


M. Mikhaïl Gorbachev, Président de l'URSS, lors d'un discours officiel au Kremlin, le 16 février 1987, déclara :

Mikhaïl Gorbachev

"Au cours de notre rencontre à Genève, le Président des Etats-Unis m'a dit que si la Terre était confrontée à une invasion d'extraterrestres, les Etats-Unis et l'Union Soviétique réuniraient leurs forces pour la repousser. Je ne discuterai pas cette hypothèse, bien que je pense qu'il est encore trop tôt pour s'inquiéter d'une telle intrusion."

Il déclara, au journal "Jeunesse Soviétique", le 4 mai 1990 :

"Le phénomène OVNI existe vraiment, et il doit être traité sérieusement. "


M. Robert Galley, Ministre de la Défense français, déclara à la radio, le 21 février 1974 :

Robert Galley

"Je dois dire que si les auditeurs pouvaient voir par eux-mêmes la masse de rapports arrivant de la gendarmerie chargée de mener les enquêtes, que nous faisons tous suivre au Centre National des Etudes Spatiales, ils verraient alors que tout cela est assez troublant.
Je crois que l'attitude d'esprit que l'on doit adopter vis-à-vis de ces phénomènes doit demeurer ouverte, c'est-à-dire qu'elle ne consiste pas à nier à priori.
Nos ancêtres des siècles précédents ont nié des quantités de choses qui nous paraissent aujourd'hui parfaitement élémentaires, qu'il s'agisse de la piézo-électricité, de l'électricité statique, sans parler d'un certain nombre de phénomènes liés à la biologie.
En fait, tout le développement de la science consiste à ce qu'à un instant déterminé on s'aperçoive que cinquante ans auparavant on ne savait rien et qu'on ne comprenait rien à la réalité des phénomènes.
"

Pour lire l'interview complète, cliquez ICI


Le Lord Amiral Hill-Norton, chef d'état-major du ministère de la Défense de Grande-Bretagne, président du conseil militaire de l'O.T.A.N., déclara en 1973 :

Hill-Norton

"Le fait que des objets, observés dans notre atmosphère ou même sur la terre ferme, ne puissent être assimilés à des objets construits par l'homme ou à un quelconque phénomène physique connu de nos scientifiques, semble évident.
Un très grand nombre d'observations ont été rapportées par des personnes dont le sérieux me paraît indiscutable. On sait maintenant que nombre d'entre d'eux ont été des observateurs compétents, tels que des officiers de police ou des pilotes civils et militaires. Leurs observations ont bien souvent été confirmées par des dispositifs techniques tels le radar ou, de manière encore plus crédible, des interférences avec divers appareillages électroniques."

Le Lord Amiral Hill-Norton dirigea le groupe d'enquête sur les OVNI au sein de la chambre des Lords, formé en 1978.
En 1985, il interpelle Lord Trefgarne, alors ministre délégué à la Défense, sur les observations d'OVNI de Rendelsham :

"Ou bien les officiers supérieurs de l'U.S.A.F. sont devenus fous ou bien ils ont bel et bien vu un OVNI."

Lord Trefgarne se contenta de répondre :
"Vu la petite taille des objets, il est peu probable qu'ils aient été pilotés. De plus, aucune personne violant l'espace aérien britannique ne se signalerait par de tels jeux de lumières. Nous pouvons donc en conclure que l'incident est sans conséquence pour la sécurité nationale."

Ce à quoi Hill-Norton répondit :

"Je n'ai aucun doute, quelque chose s'est posé à côté de cette base de l'U.S.A.F., et tout le monde a paniqué. Le ministère de la Défense, pour s'abriter, a affiché une attitude d'indifférence habituelle, en déclarant qu'il n'y avait aucun danger pour la sécurité nationale. Ainsi, soit tous ces gens, y compris les officiers supérieurs, ont été victimes d'hallucinations ( symptôme inquiétant chez des hommes dirigeant une base nucléaire ), soit ils ont effectivement observé un appareil. Dans un cas comme dans l'autre, la sécurité nationale du Royaume-Uni était en cause."


Général Douglas Mac Arthur, le 8 Octobre 1955 :

OVNI

"The nations of the world will have to unite, for the next war will be an interplanetary war. The nations of the earth must someday make a common front against attack by people from other planets."

"Les nations du monde devront s'unir car la prochaine guerre sera interplanétaire. Les nations de la Terre devront un jour faire front commun  contre une attaque de peuples extraterrestres."

Dans un discours devant l'Académie Militaire des Etats-Unis, le 12 mai 1962 :

"You now face a new world, a world of change. We speak in strange terms, of harnessing the cosmic energy, of ultimate conflict between a united human race and the sinister forces of some other planetary galaxy."

"Vous affrontez maintenant un nouveau monde, un monde de changements. Nous parlons en termes étranges, de l'exploitation de l'énergie cosmique, de l'ultime conflit entre la race humaine unie et les forces sinistres d'un autre système planétaire de la galaxie."


Robert F. Kennedy, dans une lettre datée du 9 mai 1968 à M. Gray Barker, éditeur :

Robert Kennedy

"As you may know, I am a card carrying member of the Amalgamated Flying Saucers Association. Therefore, like many other people in our country I am interested in the phenomenon of flying saucers. It is a fascinating subject that has initiated both scientific fiction fantasies and serious scientific research. I watch with great interest all reports of unidentified flying objects, and I hope that some day we will know more about this intriguing subject. Dr. Harlow Shapley, the prominent astronomer, has stated that there is a probability that there is other life in the universe. I favor more research regarding this matter, and I hope that once and for all we can determine the true facts about flying saucers. Your magazine can stimulate much of the investigation and inquiry into this phenomenon through the publication of news and discussion of material. This can be of great help in paving the way to a knowledge of one of the fascinating subjects of our contemporary world."

"Comme vous le savez peut-être, je suis un membre actif de l'association unifiée des soucoupes volantes .
Par conséquent, comme beaucoup d'autres personnes de ce pays, je suis intéressé par le phénomène des soucoupes volantes.
C'est un sujet fascinant qui a inspiré à la fois la science fiction et la recherche scientifique.
Je regarde avec grand intérêt tous les rapports sur les OVNI, et j'espère qu'un jour nous en saurons plus sur ce sujet fascinant.
Le Dr Harlow Shapley, éminent astronome, a déclaré qu'il est probable que la vie existe ailleurs dans l'univers.
Je suis partisan d'étudier ce sujet de plus près, et j'espère qu'une fois pour toutes nous pourrons établir la vérité sur les soucoupes volantes.
Votre magazine peut encourager nombre de vérifications et d'enquêtes sur ce phénomène par la publication d'informations et de débats sur les documents.
Ceci peut grandement contribuer à ouvrir la voie vers la connaissance d'un des sujets les plus fascinants de notre époque."


Henry Kissinger, à Evian, le 21 mai 1992, déclara :


Kissinger

"Today Americans would be outraged if U.N. troops entered Los Angeles to restore order. Tomorrow they will be grateful! This is especially true if they were told there was an outside threat from beyond, whether real or promulgated, that threatened our very existence. It is then that all the peoples of the world will plead with world leaders to deliver them from this evil. The one thing that every man fears is the unknown. When presented with this scenario, individual rights will be willingly relinquished for the guarantee of their well being granted to them by their world government. It seems evident to me that some of our leaders know a lot that many people are not ready to hear. Perhaps our alien visitors can decide who is ready for the truth and who is not. Perhaps it is a matter of individual choice."

"Aujourd'hui, les américains seraient outrés si les troupes des Nations Unies entraient dans Los Angeles pour rétablir l'ordre.
Demain, ils leur en seront reconnaissants ! Ceci est spécialement vrai si on leur disait qu'il existe une menace extérieure, réelle ou fictive, mettant en péril notre existence même.
Alors tous les peuples du monde supplieront leurs dirigeants de les délivrer de ce mal.
Tout le monde craint l'inconnu. Quand les gens connaîtront ce scénario, ils abandonneront leurs droits individuels en échange de la protection de leur bien-être par les gouvernements.
Il me semble évident que les gens ne sont pas prêts à entendre tout ce que savent certains de nos dirigeants.
Peut-être que nos visiteurs extraterrestres peuvent décider qui est prêt pour la vérité et qui ne l'est pas. Peut-être est-ce une question de choix individuel."


Le sénateur Barry Goldwater, Général de Brigade de réserve de l'US Air Force, qui fut candidat à la présidence a déclaré :

Barry Goldwater

"I certainly believe in aliens in space. They may not look like us, but I have very strong feelings that they have advanced beyond our mental capabilities."

"Je crois vraiment qu'il y a des extraterrestres dans l'espace. Il ne nous ressemblent peut-être pas, mais j'ai le sentiment très fort qu'ils se sont développés bien au-delà de nos capacités mentales."

"It is true that I was denied access to a facility at Wright-Patterson Air Force Base in Dayton, Ohio, because I never got in. I can't tell you what was inside. We both know about the rumors ( concerning a captured UFO and crew members ). I have never seen what I would call a UFO, but I have intelligent friends who have."

"Il est vrai que l'on m'a refusé l'accès d'un complexe sur la base de Wight-Patterson à Dayton dans l'Ohio, et je n'ai jamais pu y pénétrer. Je ne peux pas vous dire ce qu'il y avait à l'intérieur. Nous connaissons les rumeurs concernant un OVNI capturé avec son équipage. Je n'ai jamais vu ce que j'appellerais un OVNI, mais j'ai des amis intelligents qui en ont vus."

"I think some highly secret government UFO investigations are going on that we don't know about, and probably never will unless the Air Force discloses them."

"Je pense que des enquêtes gouvernementales top-secrètes dont nous ne savons rien sont en cours sur les OVNI , et nous n'en saurons jamais rien sauf si l'Armée de l'Air ne les révèle."

"I put faith in the reports of the Air Force, Navy, and commercial pilots who reported instances where a UFO would fly near them, right off their plane's wing, and then just zoom away at incredible speeds."

"Je crois les rapports des pilotes civils, de l'Armée de l'Air et de la Marine qui ont raconté qu'un OVNI avait volé près d'eux, juste à côté de leur avion et se sont éloignés à des vitesses incroyables."

"I remember the case in Georgia in the 1950's of a National Guard plane going after a UFO and never returning. And I recall the case in Franklin, Kentucky, when four military planes investigated a UFO. One of them exploded in midair and no one knows why."

"Je me souviens du cas où, en Géorgie, dans les années 50, un avion de la Garde Nationale a poursuivi un OVNI et n'est jamais revenu.
Et je me souviens du cas où, à Franklin, dans le Kentucky, 4 avions militaires étaient allés en reconnaissance sur un OVNI. L'un d'entre eux explosa en plein vol et personne ne sut pourquoi."

Dans une lettre à Lee Graham, en 1979 :

"This thing has gotten so classified... it's just impossible to get anything on it".

"Cette affaire est devenue si secrète... qu'il est impossible d'obtenir la moindre information".


L'Amiral Roscoe H. Hillenkoetter qui fut le premier directeur de la C.I.A., a déclaré le 27 février 1960 :

Hillenkoetter

"It is time for the truth to be brought out in open congressional hearings. Behind the scenes, high-ranking Air Force officers are soberly concerned about the UFOs. But Through official secrecy and ridicule, citizens are led to believe that unidentified flying objects are nonsense. To hide the facts, the Air Force has silenced its personnel."

"Il est grand temps que le Congrès fasse éclater la vérité grâce à des auditions publiques.
Derrière la scène, discrètement, des officiers de haut-rang de l'Armée de l'Air s'occupent des OVNI. Mais, par le secret officiel et le ridicule, on a amené les citoyens à croire que les OVNI sont des absurdités. Pour cacher les faits, l'Armée de l'Air a réduit au silence son personnel."

Puis, en 1986, il déclara dans "l'International UFO Reporter" ( numéro de Nov./Dec. ) :
"Unknown objects are operating under intelligent control...
It is imperative that we learn where UFOs come from and what their purpose is.
"

Des objets inconnus sont dirigés par une force intelligente...
Il est impératif que nous apprenions d'où ils viennent et quel est leur but.


Le 4 octobre 1955, alors qu'il traversait la Russie en train, lors d'une mission diplomatique, le sénateur américain Richard Russell et deux de ses compagnons ont vu distinctement deux véhicules en forme de disque monter dans le ciel. Russell était président du Comité des Services Armés et son témoignage ne fut pas pris à la légère. Des rapports détaillés furent remplis auprès de l'Armée de l'Air, la C.I.A. et le F.B.I. et furent conservés secrets pendant 30 ans, jusqu'à ce qu'ils soient révélés avec d'autres documents similaires dans les années 80 grâce à l'Acte sur la Liberté d'Information ( Freedom of Information Act ). L'ensemble contenait les photocopies des rapports et des informations sur Russell. Beaucoup de noms et d'informations sont censurés sur ces documents néanmoins lisibles. Bien qu'aucune analyse ne soit fournie, ces informations brutes nous montrent néanmoins comment le gouvernement américain traite les cas d'OVNI.
Il n'y a rien, cela n'existe pas, mais on conserve tout cela secret !


L'Amiral Delmer S. Fahrney, responsable des missiles de l'U.S. Navy, lors d'une conférence de presse du 16 janvier 1957 à Washington, D.C., déclara :

"There are objects coming into our atmosphere at very high speeds. No agency in this country or Russia is able to duplicate at this time the speeds and accelerations which radars and observers indicate these flying objects are able to achieve... "an intelligence" directs such objects because of the way they fly. They are not entirely actuated by automatic equipment. The way they change position in formations and override each other would indicate that their motion is directed."

"Il y a des objets qui rentrent dans notre atmosphère à de très hautes vitesses. Aucune Agence américaine ou russe n'est capable pour l'instant de reproduire les vitesses et les accélérations que ces objets volants sont capables d'atteindre d'après les indications des radars et des observateurs...
Une "intelligence" dirige le vol de ces objets. Ils ne sont pas entièrement automatisés. La manière dont ils changent de position en formation entre eux indique que leurs mouvements sont dirigés."


M. Albert M. Chop, directeur adjoint des relations publiques de la NASA qui fut également rapporteur de l'US Air Force au sein du Projet Blue Book a déclaré :

"I've been convinced for a long time that the flying saucers are real and interplanetary. Another words we are being watched by beings from outer space."

"Je suis convaincu depuis longtemps que les soucoupes volantes sont réelles et d'origine extraterrestre. De plus, nous sommes observés par des êtres venant de l'espace."


Le Major E. J. Ruppelt, fut à la tête du "Project Blue Book" de l'U.S. Air Force, il a déclaré :

Ruppelt

"Qu'est-ce qui constitue une preuve ?
Faut-il qu'un OVNI atterrisse à l'entrée du Pentagone, auprès des chefs d'état-major ?
Ou est-ce une preuve lorsqu'une station de radar au sol détecte des OVNI, envoie une escadrille d'interception, que les pilotes voient l'OVNI, le prennent au radar et le voient s'éloigner à une vitesse fantastique ?
Est-ce une preuve seulement quand le pilote lui tire dessus et maintient sa version devant une cour martiale ?
Ceci ne constitue-t-il pas une preuve ?"


Lord Dowding, Maréchal en chef de la Royal Air Force, a déclaré en août 1954 :

"Of course the flying saucers are real and they are interplanetary."

"Bien sûr les soucoupes volantes sont réelles et d'origine extraterrestre."


M. Dick D'Amato, spécialiste de la sûreté nationale et internationale pour le sénateur Robert Byrd et membre du Conseil National de la Sécurité ( US ), a déclaré en 1991 :

Dick D'Amato

"...That an incredibly powerful "black arm" of the government has been keeping UFO information secret and has also been illegally spending enormous sums of money in this operation."

"...Une faction occulte du gouvernement, d'une puissance incroyable a tenu secrètes les informations sur les OVNI et ils ont dépensé illégalement d'énormes sommes d'argent dans cette opération."


Une fois à la retraite, comme beaucoup d'autres, un homme a non seulement parlé mais il a écrit un livre en 1997 qui fit l'effet d'une bombe outre Atlantique. Le titre de ce livre est "The Day After Roswell", le jour après Roswell. L'auteur, le Colonel Philip Corso, dans les services secrets américains depuis la seconde guerre mondiale, ne voulait pas mourir en emportant ses secrets sur l'événement le plus important du XXe siècle.

Corso et Trudeau

Le Colonel Philip Corso affirme qu'un vaisseau extraterrestre a bien été récupéré à Roswell, Nouveau Mexique, en 1947, il a vu personnellement l'un des cadavres extraterrestres.
De plus, au début des années 60, alors qu'il était en poste au Pentagone sous les ordres du Général Arthur Trudeau, on lui confia la mission top-secrète de diffuser des éléments de l'épave extraterrestre auprès de différentes firmes en relation avec la défense nationale susceptibles de récupérer et d'assimiler cette technologie.
Le tout bien évidemment sous le couvert du plus grand secret, en laissant sous-entendre que ces éléments avaient été récupérés derrière le Rideau de Fer.
Selon ses dires, ceci aurait été à l'origine du développement des circuits intégrés, des fibres optiques, des appareils de vision nocturne et du laser.


M. Nick Pope, fonctionnaire au ministère de la défense de Grande-Bretagne et qui a été au coeur de la recherche sur les OVNI pendant 4 ans, de 1991 à 1994, a fait sensation en déclarant :"Je crois aux extraterrestres", et en publiant un livre "Open Skies, Closed Minds", ( Ciel ouvert, esprits fermés ). Il a eu accès à des informations top-secrètes et les nombreux cas d'observations sans explications rationnelles dont il a eu connaissance l'ont convaincu. Ses supérieurs hiérarchiques étaient furieux mais M. Nick Pope ne s'est pas rétracté.


En 1998, un expert en théologie et en exorcisme du Vatican, Monsignor Corrado Balducci fit plusieurs interventions à la télévision italienne pour déclarer que le contact avec les extraterrestres était un phénomène réel.

"... ces êtres existent, cela ne peut plus être mis en doute !...
Ces rencontres extraterrestres ne sont pas démoniaques, elles ne sont pas le fait de désordres psychologiques, elles ne sont pas des cas de possessions, mais elles méritent d'être étudiées soigneusement."

Monsignor Balducci fait partie d'une commission au sein du Vatican étudiant les rencontres extraterrestres à partir des nombreuses informations provenant de ses ambassades dans le monde entier. Cette commission conduit parallèlement une réflexion sur la conduite à tenir face à l'émergence générale de la prise de conscience des contacts extraterrestres.


En 1999, COMETA, une association liée à l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale, composée d'officiers supérieurs, d'ingénieurs et de scientifiques, a conclu entre autre, à "l'existence physique quasi-certaine d'objets volants inconnus". Ce rapport qui se termine par 6 recommandations visant à renforcer l'étude du phénomène, a été transmis au Président de la République ainsi qu'au Premier Ministre.

RESUME de l'IHEDN sur le rapport COMETA :
Le texte de Cometa, association regroupant d'anciens auditeurs de l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) et présidée par Denis Letty, général de l'armée de l'air, reprend une série de témoignages accumulés sur l'apparition d'étranges phénomènes, tant dans le monde qu'en France.
"L'hypothèse extraterrestre, en déduisent les auteurs du rapport, est de loin la meilleure hypothèse scientifique; elle n'est certes pas prouvée de façon catégorique, mais il existe en sa faveur de fortes présomptions, et si elle est exacte, elle est grosse de conséquences."
Même si "aucun accident, et a fortiori aucun acte hostile, n'a eu pour origine certaine, du moins officiellement, un Ovni", la persistance du phénomène, estiment-ils, devrait donner lieu à une "réflexion sur les conséquences stratégiques, politiques et religieuses qu'entraînerait une éventuelle confirmation de cette hypothèse".
Le général Bernard Norlain, ancien directeur de l'IHEDN, souligne, dans sa contribution au dossier, que "des problèmes concrets se posent, qui appellent une réponse en termes d'action".


EXTRA-TERRESTRIAL EXPOSURE LAW,

Title 14, Section 1211 of the Code of Federal Regulations.

Le 5 octobre 1982 le Dr Brain T. Clifford du Pentagone a annoncé, lors d'une conférence de presse :

"le contact entre les citoyens américains et les extraterrestres ou leurs véhicules sont strictement illégaux. Tout contrevenant devient automatiquement un criminel recherché, punissable d'un an d'emprisonnement et de 5000 dollars d'amende."

L'administrateur de la NASA a toute autorité pour décider, sans audition, si une personne ou un objet a été "exposé directement ou indirectement à un contact extraterrestre". Il peut également imposer une quarantaine indéterminée, sous garde armée, qui ne peut être cassée par aucune cour de justice.

Cette loi, en contradiction avec la constitution américaine, est passée  inaperçue au milieu d'un texte global long et fastidieux. Au pays de la liberté, des associations se battent pour faire abroger cette loi qui crée une nouvelle espèce de criminels, les contactés, que l'on peut ainsi réduire au silence si besoin était...

Cette réglementation, titre 14, section 1211 du "Code of Federal Regulations, a été adoptée le 16 juillet 1969 et abrogée le 26 avril 1991.


Warning:
"Near approaches of UFOs can be harmful to human beings. Do not stand under a UFO that is hovering at a low altitude. Do not touch or attempt to touch a UFO that has landed. In either case, the safe thing to do is to get away from these very quickly and let the "Military" take over. There is a possibility of radiation danger and there are known cases where people have been burned by rays emanating from UFOs. Don't take chances with UFOs"

WARNING---WARNING---WARNING--WARNING

Do Not Take Chances With UFO's !


Avertissement :
S'approcher d'un OVNI peut être dangereux pour les êtres humains.
Ne restez pas sous un OVNI en vol stationnaire à basse altitude.
Ne touchez pas et n'essayez pas de toucher un OVNI qui a atterri.
Dans tous les cas, il faut fuir le plus rapidement possible et laisser faire les militaires.
Il existe une possibilité de danger due aux radiations, des cas de brûlure par rayonnements émanant des OVNI ont été répertoriés.
Ne prenez aucun risque avec les OVNI.

ATTENTION---ATTENTION---ATTENTION---ATTENTION

Ne prenez aucun risque avec les OVNI !

Ceci est extrait du "Guide des Pompiers pour Maîtriser les Sinistres", ( "The Fire Officer's Guide To Disaster Control" ), ce manuel se trouve dans TOUS les établissements de police et les casernes de pompiers des Etats-Unis.


Se basant sur des postulats non scientifiques et très discutables, l'Armée de l'Air américaine tire des conclusions statistiques élaborées qui impressionnent un public non initié et ignorant des faux raisonnements de la méthode statistique.
On doit en conclure que les déclarations de l'Armée de l'Air américaine, faites à grand renfort de publicité et basées sur des statistiques douteuses, servent simplement à dénaturer le caractère réel du phénomène OVNI.
Magazine scientifique de l'Université de Yale, volume XXXVII, N°7, d'avril 1963.


Depuis 1977, la France dispose d'un service officiel d'étude des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés au sein du Centre National d'Etudes Spatiales, le GEPAN/SEPRA, dirigé par Jean-Jacques Velasco.


L'Uruguay possède également un organisme officiel au sein de sa Force Aérienne, le CRIDOVNI, Comision Receptora e Investigadora de Denuncias de Objetos Voladores No Identificados.


Depuis 1997, le Chili s'est doté d'un organisme officiel d'étude des OVNI au sein de son Aviation Civile, le CEFAA, Comité de Estudios de Fenomenos Aéreos Anomalos, dirigé par le Général Ricardo Bermudez.


Les Déclarations des Scientifiques



Les Déclarations des Astronautes et des Pilotes.


à suivre...


Pourquoi les scientifiques ne s'intéressent pas aux OVNI ?      Où en est la recherche officielle      Le Problème des Preuves      Les Phénomènes Naturels      Les Debunkers      L'Histoire Officielle      Les OVNI dans l'Histoire     



Retour à la page sur les OVNI.


Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Archéologie     Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques     Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2010 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee wanadoo.fr