Mise à jour le 19/02/02
                

Introduction

Introduction



Dédié à tous les chercheurs...

Ce site a pour but de faire l'apologie de la science contre toutes les formes d'obscurantisme.
De la science comme facteur de progrès pour l'humanité, non pas telle qu'elle est pratiquée, mais telle qu'elle devrait l'être, c'est à dire :

  • sans dogme,
  • avec une ouverture d'esprit constante vers la nouveauté,
  • 1 )
  • en élargissant ses domaines de recherche,
  • 2 )
  • avec plus de transparence et de démocratie.

Car la science, même si les scientifiques s'en défendent, a toujours été et est encore trop souvent dogmatique.
Ainsi, elle apparaît par bien des aspects comme une nouvelle religion :

Heureusement, la science, contrairement à la religion, est parvenue à faire évoluer ses dogmes en fonction des nouvelles évidences.
De plus, la motivation de la majorité des scientifiques est d'en savoir toujours un peu plus dans leur quête de vérité, et nous leur en sommes tous redevables et reconnaissants.
Ces nouveaux chevaliers du Graal oeuvrent dans la continuité de leurs prédécesseurs et "maîtres".
Et si "l'élève" découvre que cela mène à une impasse ?

  • Nous pouvons tous imaginer et comprendre la douleur du "maître" qui a construit sa vie, sa carrière, sa renommée sur une thèse qui se voit démentie.
  • Nous ne pouvons qu'applaudir ceux qui ont le courage et l'honnêteté de dire: "en fonction de mes données, ma théorie était valable, mais maintenant il faut accepter de la remettre en cause."
  • Et nous devons dénoncer ceux qui désespérément s'accrochent à leurs théories obsolètes et musèlent ceux qui en ont vu les failles.
  • Exemple en paléontologie.

La science avance grâce aux hommes, avec leurs qualités et leurs défauts ; et bien qu'ils affichent une volonté d'objectivité absolue, la fierté, l'orgueil, la foi modèlent immanquablement leurs interprétations.

La Science en supplantant la Religion ( ayant elle-même remplacé la Magie ) nous a donné une meilleure compréhension de notre environnement.
Cette prise de pouvoir n'a pu se produire que grâce à l'avènement de l'imprimerie. En se développant, en publiant toujours davantage de livres, des idées nouvelles ont circulé, l'Inquisition ne pouvait plus opérer sa censure implacable : les hérétiques ont enfin pu s'exprimer et la vérité ne pouvait dès lors plus être muselée par les tenants du Dogme.
Aujourd'hui, Internet est la nouvelle révolution qui permettra de diffuser davantage encore les idées nouvelles qui replaceront l'Homme au milieu d'un nouveau système de pensée à construire !
La nouvelle censure, insidieuse, ( très souvent liée aux acteurs de l'économie ), opérée par les "Mandarins" et autres directeurs de publications ( des "Peer Review" qui seules sont habilitées à donner vie aux idées nouvelles ), sera à son tour dépassée...

Beaucoup a été trouvé, il en reste encore plus à découvrir...
encore faut-il avoir la volonté de chercher !

Officiellement donc, le chercheur :

  • est objectif,
  • ne cherche que la vérité,
  • ne s'en tient qu'aux faits.

Mais l'observation de phénomènes ou d'objets inexplicables par les théories actuelles entraîne une réaction "immunologique" de rejet immédiat. Ce qui laisse la place grande ouverte aux charlatans. Et c'est là que le serpent se mord la queue :

  • les scientifiques refusent d'étudier ces phénomènes en prétextant qu'ils relèvent du charlatanisme !!!
Pour sortir de ce cercle vicieux, il faut attendre les hérétiques.
Les scientifiques doivent donc adapter leurs théories aux observations et non l'inverse !( 3 )
Cette dernière attitude typique se retrouve dans d'autres domaines, après le géocentrisme, l'anthropocentrisme nous avons "l'histocentrisme" :

Ne serait-il pas temps de cesser de faire l'autruche, de faire preuve d'humilité et d'étudier enfin sérieusement ces découvertes impossibles pour en faire de nouvelles pièces du grand puzzle de la connaissance ?


En dernière analyse, la Magie, la Religion et la Science ne sont que des systèmes de pensée.
Et de la même manière que la Science a supplanté ses prédécesseurs, elle pourrait elle-même être remplacée par une hypothèse plus proche de la perfection,
peut-être par une manière totalement différente d'appréhender les phénomènes
dont nous ne pouvons nous faire aucune idée
dans cette génération.

Sir James Frazier

Suite... Les Hérétiques


Les Découvertes Impossibles

Sommaire     Les "news"     Archéologie     Paléontologie     Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques     Mathématiques     Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    


Notes :

Obscurantisme:
Hostilité systématique au progrès de la civilisation.
Opposition systématique et refus d'étudier de nouvelles évidences susceptibles de remettre en cause les théories dominantes.

retour


Dogme:
Principe établi ; enseignement reçu et servant de règle de croyance, de fondement à une doctrine.
Les théories dominantes.

retour


1:  "Les scientifiques aiment bien avoir l'initiative des questions. Lorsqu'un phénomène se produit en dehors de toute initiative de leur part, n'importe où, n'importe comment, devant n'importe qui, ils n'aiment pas ça du tout ; parce qu'à priori, ils sont dans la même position que n'importe qui, ils n'ont pas d'approche qui les spécifierait.(...)
Et à ce moment-là, ils tendent à disqualifier le phénomène, ils tendent à disqualifier les témoins et à mettre l'ensemble sous le signe de la croyance.
Et à ce moment-là, eux, deviendront les non-croyants, ceux qui rappellent les vertus de la rationalité scientifique."

retour

2:  "Il y a donc quelque chose de pathologique, à mon sens, car évidemment beaucoup de phénomènes nous posent problème sans que les scientifiques aient pris la moindre initiative.
C'est donc une très mauvaise habitude qui se révèle notamment autour du phénomène OVNI et qui met en danger les relations démocratiques entre science et société."

Isabelle Stengers / Philosophe

extrait de "Chasseur d'ovni "/ Théma ARTE

retour


Démocratie :
( Ici ), mise à la portée du plus grand nombre.

retour


Hasard :
Concours de circonstances imprévu et inexplicable.
En effet, dès que l'on ne trouve pas d'explication à un phénomène ( en dehors de sa négation pure et simple ), on attribue celui-ci au ( dieu ) hasard.

retour


Les saints :
Ceux dont la vie, l'oeuvre, la foi, servent d'exemple à l'ensemble des croyants.
Les anciens hérétiques, maintenant "canonisés" ainsi que les "Nobélisés".

retour


Les grands prêtres :
Ils exercent le ministère sacré lors des cérémonies.
Les "vulgarisateurs" prêchant dans les média.

retour


Messe :
Cérémonie du culte.
La médiatisation de la science est là pour renforcer la foi du commun des mortels.

retour


Concile :
Assemblée de hauts ecclésiastiques chargés de régler les questions relatives aux dogmes.
Rôle tenu par l'Académie des Sciences qui décrète ce qui doit et ne doit pas être enseigné.

retour


Les inquisiteurs :
Ceux qui recherchent et poursuivent de manière acharnée et vexatoire toute hérésie.
En science, ils sont nombreux et agissent à différents niveaux.
Il y a les "mandarins", les "referees" qui s'octroient le droit définitif de condamner toute transgression des dogmes en empêchant la publication de travaux.
Et il y a enfin ceux qui s'octroient la vertu de détenir la vérité, les pourfendeurs de charlatans, parmi lesquels se trouvent "l'union rationaliste" et les "zététiques" !

retour


La découverte d'Abel après Lucie.

retour


"Je ne comprends pas donc c'est impossible" :
Il est difficile de faire abstraction de ce que l'on sait ou croit savoir!

retour


Exemple :
L'histoire de l'astronomie, en particulier le géocentrisme, est un exemple typique où l'on s'est acharné à faire coller les observations à la théorie pendant plusieurs centaines d'années.

retour


Anthropocentrisme !
Cette idée est heureusement remise en cause et de plus en plus de scientifiques pensent que nous ne sommes pas seuls dans l'univers.

retour


Nous serions l'ultime aboutissement de l'évolution !
La Terre a 4,5 milliards d'années, l'homme, 5 millions...,les dinosaures ont complètement disparu il y a 65 millions d'années... il y a peut-être de la place pour autre chose...

retour


Parallèle avec la découverte de l'Amérique :
La découverte de ce continent par Christophe Colomb a permis à notre civilisation de connaître ces terres lointaines dont les visites antérieures étaient restées confidentielles.

retour


L'histoire se répète :
Après Newton, Herschel s'inquiétait du peu qu'il resterait à découvrir par les générations futures.
Au siècle dernier Auguste Comte, Lord Kelvin et d'autres convenaient que la science était proche de l'aboutissement ! Il ne manquait que quelques chiffres après la virgule.
Ce qui n'empêche pas certains scientifiques de nous dire que nous, nous allons parvenir dans moins de 10 ans à élaborer la Théorie du Tout !
Il y a plus de dix ans de cela ...)

retour



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2013 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee free.fr