Mise à jour le 19/07/00
        

Le mécanisme d'Anticythère


Pièce N°1 Pièce N°2 Pièce N°3


En 1900, des pêcheurs d'éponges découvrent l'épave d'un navire romain, à 42 mètres de profondeur, près de la côte nord de l'île grecque d'Anticythère.

Parmi les nombreuses amphores, statues en bronze et en marbre, ils ramenèrent des pièces de bronze corrodées, enchâssées dans les restes d'une boîte en bois qui ne sera pas conservée.

L'ensemble mesure environ 21 centimètres sur 16 pour 5 d'épaisseur.
Une fois dégagées de leur gangue de calcaire et de corail, les inscriptions permettent de dater l'ensemble vers 80 av.J.C., ce qui est en accord avec l'âge des divers objets domestiques retrouvés, en dépit de la plus haute antiquité de certaines des statues.

Les roues dentées et les graduations font penser tout d'abord à un astrolabe et il est référencé comme tel au musée d'Athènes.

Jusqu'au jour où un physicien anglais à l'esprit ouvert et curieux ( eh oui ! Cela existe, j'en ai même rencontré ), le Dr Price, ne se contenta pas de cette explication sommaire.
Ainsi, par application d'une désoxydation électrolytique, il mit en évidence les cadrans, les aiguilles, une vingtaine d'engrenages ( découpés dans des plaques de bronze de 2 millimètres d'épaisseur ) et les différentiels du mécanisme manuel.

Voici un schéma du mécanisme :

Shéma du mécanisme

Et voici une photo prise aux rayons X ( en 1971 ).

Pièce passée aux rayons X

Il apparaît donc que ce mécanisme est en fait un " antique ordinateur grec" permettant de décrire avec une très grande précision les mouvements des astres, en particulier du soleil et de la lune.

Curieux objet dans le supposé désert technologique des grecs !
Notons au passage qu'au IIe siècle av. J.C., Héron d'Alexandrie avait écrit un traité de construction d'automates hydrauliques, et qu'auparavant, au IVe siècle av. J.C., Archytas de Tarente aurait fait voler un "oiseau mécanique".



Les Piles Electriques de Bagdad      Les Crânes de Cristal      Nanotechnologie      Glozel     Pierres gravées d'Ica    Les figurines d'Acambaro      Objets Volants      Les Cartes Antiques      La carte du créateur      Objets Fossiles      Métallurgie      Enigme de l'éclairage dans l'ancienne Egypte      Les Lampes Perpétuelles      les Murs Vitrifiés      Les cylindres de fer fossilisés     Les gaulois de l'an mille


Retour à la page sur l'Archéologie

Archéologie



Sommaire     Les "news"     Les Hérétiques      Paléontologie      Sciences de la Vie      Phénomènes Parapsychologiques      OVNI     Sciences de la Terre      Astronomie     Sciences Physiques      Mathématiques      Mythes et Légendes      Cryptozoologie     Sindonologie    


Notes :

Epave de navire romain : au Ie siècle av. J.C., le général romain Sulla était connu pour son trafic d'antiquités par voie maritime. On peut donc supposer que ce navire ramenait une partie du butin capturé par celui-ci à Athènes.

retour

Astrolabe : instrument inventé par Hipparque au IIe siècle av. J.C., permettant de mesurer la hauteur d'un astre au-dessus de l'horizon.

retour

Antique ordinateur grec : Price D.J. de S. , Scientific American ( juin 1959 ) ; gears from the greeks ( 1974 ).

retour



Copyright Les Découvertes Impossibles © 2000-2008 All rights reserved Marc ANGEE,
http://www.ldi5.com      email : marcogee@wanadoo.fr


        

Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Unknown MySQL server host 'sql.ldi.com' (1) in /vhosts/l/d/ldi5/www/d/archeo/php/connexion.php on line 12
Désolé, connexion au serveur sql.ldi.com impossible